Communiqué: Vol du reliquaire.

Le Comité Anne de Bretagne se propose comme médiateur pour organiser la restitution.

Communiqué de presse

L’annonce du vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne au Musée Dobrée de Nantes a été un choc pour les membres du Comité Anne de Bretagne 1.

Véritable trésor national pour l’ensemble des Bretons, cet écrin va sans doute disparaitre à tout jamais à moins qu’un appel public ne soit fait en direction des voleurs pour qu’ils le rendent . C’est un magnifique objet symbolisant une part importante de notre histoire qui est maintenant en grand danger de destruction. Nous appelons les différentes institutions bretonnes à réagir en commun pour éviter cette catastrophe.

Par ailleurs, afin d’offrir une possibilité de restitution, le Comité Anne de Bretagne se propose comme médiateur confidentiel entre les deux parties. Le contact peut se faire par l’adresse e-mail suivante: annedebretagne2014@free.fr.

Ce vol souligne aussi et très malheureusement la triste situation du Musée Dobrée, propriété du département de Loire-Atlantique, fermé depuis 2011, depuis 6 ans donc, et dont les travaux de rénovation ne commenceront qu’en 2019 pour une ré-ouverture programmée en 2021….

Cet évènement met aussi en lumière l’absence de présentation publique cohérente et logique de l’histoire de la Bretagne à Nantes.

Par ailleurs, le Comité Anne de Bretagne ne peut que déplorer la manière de communiquer sur ce vol du président du département de Loire-Atlantique et du maire de Nantes qui gomment tout rapport avec la Bretagne et son histoire, un nouvel effet pervers de la  partition du territoire breton.

——————————————————————————–

Pour le Comité Anne de Bretagne,
Jacques-Yves Le Touze
coordonnateur
Contact: 06 09 71 01 91

Comité Anne de Bretagne
32 rue François Le Levé
56100 Lorient
Tel: 02 97 64 12 76

http://annedebretagne2014.info

(1) Le Comité Anne de Bretagne est un collectif d’associations qui a assuré l’organisation et la promotion d’une centaine d’évènements sur les 5 départements bretons durant l’année 2014 pour marquer les 500 ans de la disparition de la dernière duchesse souveraine de Bretagne.retour