Albert BOCHE

Né à Kergwigno en Ploerdut, en 1927, Albert a été confronté aux langues dès sa petite enfance. Le breton partout sauf à l’école où le français est imposé. Mais il a déjà appris à le lire avant même d’aller à l’école. Et cette curiosité pour les langues ne le quittera, renforcée par son goût des voyages !

Adepte des stages Ar Falz, il saisit toutes les opportunités dans son métier d’enseignant pour introduire le breton (chansons, cours de breton, explication de la toponymie…) et crée avec Tugdual Kalvez l’association des instituteurs laïcs bretons (IPLB) afin d’améliorer le niveau en breton des enseignants.

Sans oublier la création du vocabulaire nécessaire pour répondre aux besoins contemporains.

Et il ne se prive pas d’utiliser les moyens modernes, telles ses chroniques sur Radio-Vannes, dans les années 70 avec Robert Duplessis, où sa maîtrise de la langue et son sens de la pédagogie lui permettent d’être parfaitement compris tant des locuteurs de naissance que des néo-bretonnants. Et cela se poursuit depuis 2006 avec les cours d’initiation au breton sur Radio bro-Gwened. De même, il continue à enrichir le vocabulaire breton dans le cadre de la section langue et linguistique de l’ICB (mise à jour du dictionnaire Ropaz Hemon), faire des conférences, et son plaisir du beau parler l’entraîne au Kan ar Bobl et à son prix de déclamation… Un homme discret ! Une vie orientée vers la langue bretonne ! Il nous a quitté le 30 décembre 2012.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2012 à Guingamp.

Retour à la liste