François Le Quémener

Né le 15 octobre 1924 dans un milieu rural et bretonnant, sa voie est toute tracée : il sermonne les mauvais comportements des adultes dès l’âge de 8 ans. Il entre au séminaire de Sainte-Anne d’Auray à 11 ans en 1935 puis au grand séminaire en 1941. Il est ordonné prêtre en 1947. Son premier poste à Charles de Blois, paroisse de la gare d’Auray, le met en contact avec le monde des cheminots, puis il rencontre celui des pêcheurs à Lorient (paroisse de Sainte-Anne d’Arvor de 1957 à 1966). Souhaitant depuis toujours voyager comme son frère aîné, prêtre aussi, il demande à partir en Amérique du Sud, c’est finalement à Paris de la Mission bretonne (Ti ar Vretoned en breton) qu’il est envoyé en 1966. La Mission dont il prend la direction en 1970, a été créée en 1947 par l’abbé Elie Gautier. Au sein de Mission bretonne, il a pour fonction d’accueillir les jeunes Bretonnes et Bretons qui arrivent à Paris, de les aider à s’intégrer dans un monde nouveau et à lutter contre l’alcoolisme, la prostitution et le chômage. Il s’occupe avant tout d’aider ces jeunes à garder la foi tout en s’appuyant sur leur besoin de conserver leurs racines. C’est en effet à Paris qu’il prend conscience de ce qu’est une identité, bretonne ou autre et se donne pour mission de maintenir la richesse culturelle bretonne au sein de la communauté bretonne dans la capitale, mission assurée jusqu’en 2003. Revenu à Hennebont, il n’en est pas moins actif au sein du Groupe d’Animation Paroissial. Il nous quitte en 2009.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2007 à Saint-Brieuc.

Retour à la liste