Jacqueline LECAUDEY-LE GUEN

Ur Vretonez an hini eo eus Poissy (78) el lec’h m’emañ o chom abaoe 1958. Merket eo he buhez personel ha micherel gant Breizh. Atav he deus soubet e buhez vreizhek Enez-Frañs asambles gant he gwaz Patrick Lecaudey hag o fevar bugel, holl dañserien ha sonerien hag a laka startijenn e kelc’h Poissy. E-pad ar vakañsoù (e ti an dud-kozh e Kerged pe e Kerbigod e-kichen Susinioù ha goude o marv e ti an eontred ha moerebed e Lokentaz hag e Beg Ruaod, e kemeront perzh e Kelc’h Sarzhav hag e hini Lokentaz.

Bez’ eo ivez Jacqueline unan eus kezeg-labour ar gengevredigezh Kendalc’h en Enez-Frañs.

Merañ a ra, eus he micher, stal Coop Breizh Pariz abaoe 1973.

Met neuze piv a lakao un harz etre he buhez personel hag he hini vicherel ? Jacqueline a zo e pep lec’h, er c’helc’hioù keltiek, e Coop Breizh prest bepred da gelaouiñ, da reiñ alioù, da skoazellañ…. e korn-bro Pariz.

C’est une Bretonne de Poissy (78), où elle réside depuis 1958. Sa vie, tant personnelle que professionnelle, est marquée par la Bretagne.

Baignés dans l’atmosphère bretonne d’Ile-de-France, Jacqueline, son mari, Patrick Lecaudey, et leurs quatre enfants, danseurs et musiciens contribuent à animer le cercle de Poissy. Pendant les vacances (chez les grands-parents à Kerguet où à Kerbigot près de Suscinio et après leur mort, chez les oncles et tantes à Saint-Gildas et à la Pointe du Rhuault), ils pratiquent la danse dans les Cercles de Sarzeau et Saint Gildas.

Jacqueline est également un des piliers de la fédération Kendalc’h en Ile de France.

Sur le plan professionnel, elle gère la librairie Coop Breizh Paris depuis 1973.

Mais, dans son cas, qui saurait fixer les limites entre vie personnelle et vie professionnelle? Jacqueline, à travers cercles celtiques et Coop Breizh est la plaque tournante de toutes les informations bretonnes, conseils, entraides… dans la région parisienne.

Elle a reçu le Collier de l’Hermine en 2014 à Nantes.

Retour à la liste