Jean FREOUR

Né à Nantes en 1919, Jean Fréour a senti de bonne heure naître en lui une vocation pour la sculpture et il est entré en 1936 à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. En 1952, il part à Madrid pour un an, comme pensionnaire à la Casa Velasquez. Fixé depuis de longues années au bourg de Batz, dont il a même été maire pendant une brève période, il n’a cessé de poursuivre une œuvre à la fois profane et sacrée, travaillant les matériaux les plus variés et souvent inspiré par la Bretagne. On trouve aujourd’hui des statues de lui dans les cinq départements bretons mais aussi en Belgique, en Italie, en Côte d’Ivoire et au Bénin. Il a réalisé en 2002 la statue d’Anne de Bretagne ornant, à Nantes, l’entrée du château des Ducs. Il disparait le 10 juin 2010.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 1995 à Guérande.

Retour à la liste