Jean TRICOIRE

Né à Saint-Martin-des-Noyers (Vendée) le 28 janvier 1921, Jean Tricoire a fait à Nantes ses études de médecine, se spécialisant dans la pneumo-phtisiologie. Après avoir soutenu une thèse sur Les processus de guérison des cavernes pulmonaires tuberculeuses en 1946, il s’installe à Châteaubriant où il fera toute sa carrière comme médecin pneumophtisiologue, devenant dès 1950 membre de la Société française de pathologie respiratoire et en 1960 membre de l’Association internationale d’asthmologie. Marié à une bretonne de Glomel dont la mère ignorait le français, il se lance à partir de 1948 dans l’étude du breton et conçoit ensuite une méthode d’apprentissage du breton avec disques et livrets (publiée en 1955 et en 1963 et plusieurs fois rééditée depuis). Après le décès de Pierre Mocaër en 1961, Jean Tricoire est élu à Quimper président de la Fondation Culturelle Bretonne. La même année, il fonde le Cercle celtique de Châteaubriant et poursuit un vaste travail de collecte du patrimoine oral, des contes, des chants et aussi des danses du pays de Châteaubriant. Il est décédé le 17 mars 1994.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 1993 à Dinan.

Retour à la liste