Marie KERMAREC

Née dans un milieu brittophone, elle enseigne pendant trois ans comme institutrice à Plouguerneau (Léon). Ses premiers contacts avec la culture bretonne se font par l’intermédiaire de la chorale Kenvroiz Dom Mikael de Plougerne/Plouguerneau.

Dès 1971, au Festival des Cornemuses de Brest, Charlez et Chanig Ar Gall l’invitent à participer aux émissions dominicales de Radio Armorique. Elle prend bientôt leur relais aux émissions en breton de Radio-Armorique, puis succède à Chanig Ar Gall à la télévision régionale comme speakerine du premier magazine télévisé en breton, Breiz o Veva. Productrice déléguée de FR3 pour des émissions télévisées, Marie Kermarec sera la première et pendant longtemps la seule femme réalisatrice brittophone de la télévision régionale. Parallèlement, elle fait du théâtre en breton avec la troupe de Rémi Derrien (Teatr Penn ar Bed) et propose également au public estival, en compagnie de Naïg Rozmor, de Christiane Malez et de la harpiste Kristen Noguès, un spectacle de poésie. Elle est, de Pleyben à Rome, la présentatrice bretonnante attitrée des concerts de Breizh a Gan ou encore du chœur d’hommes Mouezh Paotred Breizh. Depuis 2002, Marie Kermarec est devenue responsable de l’équipe de rédaction de la revue en breton Brud Nevez. Mariée à René Abjean, ils ont deux enfants et cinq petits enfants.

Elle a reçu le Collier de l’Hermine en 2004 à Chateaubriant.

Retour à la liste