Michael JONES

Né à Wrexham (Pays de Galles), le 5 décembre 1940, Michael Jones a très jeune émigré dans le centre de l’Angleterre, comme étudiant en histoire à Oxford, puis comme professeur à l’université. Sa carrière d’enseignant, débutée en 1966 à l’Université d’Exeter, s’est principalement déroulée à l’Université de Nottingham où il a été professeur d’histoire médiévale française de 1991 à 2002.

Il est aussi membre de plusieurs sociétés : La Royal Historical Society (1971), la Société d’Histoire et d’Archéologie de Bretagne (1972), la Society of Antiquaries of London (1977), vice-président honoraire de la Société d’Etudes et de Recherches sur le Pays de Retz (1985). Ses nombreux travaux ont principalement porté sur la période de la Bretagne ducale. Il a publié notamment :

La Bretagne ducale. Jean IV de Montfort (1364-1399) entre la France et l’Angleterre, 1998 (la version publiée de sa thèse de doctorat) ; Recueil des actes de Jean IV, duc de Bretagne (3 t.), 1980-2001 ; Les Anciens Bretons des origines au XVe siècle, 1993 (avec Patrick Galliou) ; Catalogue sommaire des archives du Fonds Lebreton, Abbaye Saint-Guénolé, Landévennec, 1998.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2002 à Lannion.

Retour à la liste