Patrick MARESCHAL

Difenner taer adunvaniezh Breizh eo Patrick Mareschal. Pa oa rener Arsellva ekonomikel ar C’hornôg eo bet oberiant-tre ha kemeret en deus perzh, e 1973, e krouidigezh ar gevredigezh B5 a zo deuet da vezañ ar c’hCUAB e 1981 (Poellgor evit unaniezh melestradurel Breizh). Dilezet en deus ar garg a brezidant pa ‘z eo bet anvet da guzulier-kêr e Naoned e 1983.

E 2001, hag eñ kuzulier-departamant el Liger Atlantel, eo deuet a-benn da lakaat mouezhiañ, gant koulz lavarout an holl, ur mennad evit adunvaniezh Breizh.

E 2004 eo bet anvet Patrick Mareschal da brezidant ar C’huzul-Meur hag an dra kentañ en deus graet eo lakaat banniel Breizh war savadur an departamant etre an hini gall hag an hini european : sklaer e oa d’an holl e oa al Liger Atlantel e Breizh ha n’eus bet tamm stourm a-enep ebet a-berzh an dilennedi ha keodediz an departamant.

Diouzh e diviz e-unan en deus kuitaet Patrick Mareschal ar C’huzul-meur e 2011 met strakal a ra bepred ar Gwenn ha Du war ti an departamant.

Patrick Mareschal, tenace militant de la réunification de la Bretagne

Alors qu’il était le directeur de l’Observatoire Economique de l’0uest, Patrick Mareschal participa très activement en 1973 à la création de l’association B5 qui devint le Comité pour l’unité administrative de la Bretagne (CUAB) en 1981. Il en devint le président mais démissionna en 1983 quand il fut élu au Conseil municipal de Nantes.

En 2001, alors qu’il était membre du Conseiller Général de Loire Atlantique, il réussit à faire voter à la quasi-unanimité un vœu pour la réunification de la Bretagne. Ce vote ne fut obtenu qu’au prix d’une concession accordée aux partisans d’un Grand Ouest : la possibilité pour les départements voisins de la Bretagne de se joindre aux cinq départements bretons dans une région dont le nom ne fut pas précisé.

En 2004, Patrick Mareschal devient président du Conseil Général et son premier geste fut de hisser le drapeau breton sur l’hôtel du département, entre les drapeaux français et européen : l’appartenance de la Loire Atlantique à la Bretagne fut ainsi spectaculairement affirmée sans provoquer aucune contestation de la part des citoyens ou de leurs élus.

En 2011, Patrick quitte de son plein gré le Conseil Général mais le Gwenn ha Du continue de flotter sur l’hôtel du département. Bravo Patrick et merci !

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2015 à Vannes.

Retour à la liste