Philippe ABJEAN

Ul Leonad betek hed an neudenn, studioù prederouriezh ha goude kelenner er C’hameroun hag en I.V. Kreiz-kêr e Kastell- Paol.

Ur mennozh nevez, adsevel, e 1994, “an Dro Breizh” a-dennadoù. Er bloaz 2000 e laka ouzhpenn an hentad arouezius Naoned-Gwened. Bep bloaz e weler tost da 2 000 baleer o kemer penn an hent mojennel aesaet ha skañvaet gant muioc’h a lec’hioù aveiñ hag a lec’hioù relijiel evel chapelioù.

Setu 5 bloaz ‘zo e teu da wir ur raktres digredus e Karnoed; delwennoù bras Sent Breizh, 15 tonennad a bouez e pep hini anezho. 50 a zo bet savet c’hoazh ha 80 000 gweladenner a zo deuet eno e 2013.

Evit adreiñ ur vuhez speredel d’ar chapelioù en deus savet Philippe « Micherourien an Aotrou Doue » ha « Kompagnuned Breizh » evit lakaat tud hag arc’hant er jeu.

Ur raktres divent all a vo boulc’het e 2015 : « Kêriadenn veur ar bed » war degadoù a zevezhioù-arat, gant traoù arouezius eus glad arkitektouriezh ha dizanvez ar bed.

Un vrai Léonard – Études de philosophie, puis enseignement au Cameroun, enfin à N-D du Kreisker à St-Pol-de-Léon.

Une idée novatrice, la renaissance du Tro Breizh, par étapes en 1994. Il y ajoute même, en 2000, un Nantes-Vannes symbolique. Chaque année, près de 2 000 marcheurs reprennent un parcours mythique rendu moins ardu grâce à des ajouts logistiques, ou religieux telles les chapelles.

Voici cinq ans, c’est un projet fou sur le site de Carnoët, avec des statues-menhirs des Saints de Bretagne pesant 15 tonnes en granit – Déjà 50 ont été érigées et 80 000 personnes y ont convergé en 2013.

Pour redonner une vie spirituelle aux chapelles bretonnes, Philippe crée « Les ouvriers du bon dieu » et « les Compagnons de Bretagne » pour mobiliser hommes et financements.

Un autre projet pharaonique va démarrer en 2015 : Le « Grand village du monde » sur plusieurs dizaines d’hectares, avec des éléments emblématiques du patrimoine architectural et immatériel mondial.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2014 à Nantes.

Retour à la liste