Pierre Le PADELLEC

Né en mars 1932 à Bubry (Pays Vannetais), il fréquente brillamment le collège Saints-Anges à Pontivy, le lycée de la Joliverie à Nantes puis l’École des Travaux Publics à Paris. Curieux de tout, il court les conférences mais n’oublie pas la Bretagne et fréquente Ker Vreizh et la Mission bretonne. Ses parents lui ont transmis le goût de l’histoire et de la culture bretonne et c’est auprès de sa mère qu’il copie une première centaine de chansons en breton. De retour du service militaire, il s’équipe d’un magnétophone et enregistre les chanteurs de la région. Pour rester au pays il choisit d’exercer la profession de visiteur médical et se marie en 1967 avec Nicole Tanguy. La défense de la Bretagne englobe aussi l’engagement politique (après le MOB, il adhère à l’UDB), la lutte contre le remembrement (il entre à Eaux et rivières et succède bientôt à Jean-Claude Pierre à sa tête), la lutte contre les mines d’uranium de la Cogéma, et pour le désenclavement de la Bretagne à l’époque de la « guerre du rail ». Dans les années 1993-1995, il participe à la revue de pays Mil bouton tout en revenant à ses premières amours de la chanson, des contes et de la langue bretonne en intégrant Dastum Bro Ereg. En 1998, il est élu à la présidence du Kan ar Bobl.

Il a reçu le Collier de l’Hermine en 2005 à Loctudy.

Retour à la liste