Yvonne BREILLY-LE CALVEZ

Yvonne Breilly-Le Calvez est née dans une vieille famille de Dirinon près de Landerneau entre Léon et Cornouaille et entre terre et mer. Elle suit ses parents au gré des mutations mais son attachement au pays est fort et elle y revient dès qu’elle peut, partageant la vie locale entendant avec bonheur les cantiques en breton à l’église. Encouragée par un professeur de piano ayant perçu son intérêt pour la musique, elle reçoit une formation musicale très complète. Ayant suivi à nouveau ses parents à Nantes en 1939, elle y passe le baccalauréat puis devient institutrice. Parallèlement à son activité professionnelle, elle joue dans un orchestre où elle fait la rencontre de son mari. La musique est au cœur de son métier d’enseignante tout en cherchant à éveiller les enfants au conte (dix ouvrages publiés) et au thème de la mer. Pour son action en faveur de la musique au sein de l’Education Nationale elle reçoit les Palmes académiques en 1974 et le prix René Mouflard en 1977. La création d’une chorale d’enfants en 1965 (plusieurs disques enregistrés) et l’ensemble de son action lui valent l’attribution de la médaille de l’Ordre National du Mérite en 1981. La retraite en 1983 lui permet d’autres rencontres. La chorale « Fa Si Nantes » qu’elle crée alors intègre la fédération Kendalc’h en 1991 à l’occasion du Breizh a gan à Nantes. Pour bien affirmer son identité bretonne en Loire-Atlantique la chorale prend le nom d’Ensemble Choral Anna Vreizh en 1993 et participe à toutes les représentations de Kan evid ar Peoh. L’essentiel de son répertoire est en breton, textes choisis au fil des rencontres et des amitiés comme avec Naig Rozmor. Elle compose pour une bonne part la musique harmonisée par son complice René Abjean. Ses tournées en Bretagne comme à l’étranger ont aussi permis de porter au loin la voix de la Bretagne.

Elle a reçu le Collier de l’Hermine en 2008 à Rennes.

Retour à la liste