Anne QUÉMÉRÉ

Ganet eo Anne Quéméré e 1966. He mamm-gozh Marivon Kemere-Jaouen he doa bet Kolier an Erminig e 1989. He familh a rae bag dre-lien ha desachet eo bet hi ivez gant ar sport-se. Goude studioù uhel eo aet d’ar Stadoù-Unanet. Eno e oa o chom er bloavezhioù 1990 ha distroet eo da Vreizh er bloavezh 2000. En em ouestlañ a ra d’ar sport a live uhel, d’an ergerzhadennoù skiantel war vor ha d’ar studiadennoù war stad  ar morskorneg. Loreadegoù : etre 2002 ha 2011 : 2 rekord bedel merc’hed evit treizh ar mor Atlantel dre roeñvoù, unan a bep tu, hag un treizh New-York-Eusa war vourzh ur vagig 6m sachet gant ur kite (askell sachañ). Hag he « beaj veur » er Meurvor Habask etre ar Perou ha Polinezia. Ergerzhioù ha studi : etre 2014 ha 2018 en em ouestl da studi bageüsted an hentoù-mor e norzh Kanada etre ar mor Atlantel ha Meurvor Habask hag e studi breskded ar morskorneg. Emañ bremañ er saveteiñ war vor. Ekologourez, e oa war listenn Daniel Cueff e-kerzh dilennadegoù ar rannvro, met buan he deus torret al liamm gantañ, pa ‘z eo aet hemañ deus tu ar galloudoù c’hwec’hkornek, hi a felle dezhi difenn an natur ha sevenadur Breizh. Abaoe he distro e tesk brezhoneg. Embannet he deus meur a levr diwar-benn hec’h ergerzhioù. E 2021 he deus bet al Legion a enor a-berzh Ministrerezh ar Mor.

Portrait d’Anne Quéméré en vidéo

Anne Quéméré est née en 1966 dans une famille bretonnante. Sa grand-mère  Maryvonne Quéméré-Jaouen avait reçu le Collier de l’Hermine en 1989. Sa famille fait de la voile, elle sera saisie par ce sport. Après des études supérieures, elle part aux USA. Elle y vit dans les années 1990, puis revient  en Bretagne en 2000. Elle s’engage alors dans le sport de haut niveau, et dans des expéditions scientifiques sur l’océan, des investigations sur l’état de la banquise. Palmarès sportif : de 2002 à 2011, 2 records du monde féminins de la traversée de l’Atlantique à la rame puis à l’aviron, un dans chaque sens de traversée, et une traversée de New-York à Ouessant sur une embarcation de 6m tractée par un kite (aile de traction). Enfin « épopée » dans le Pacifique entre Pérou et  Polynésie. Exploration et recherche : entre 2014 et 2018, elle s’engage dans l’exploration de la voie maritime au nord du Canada entre l’Atlantique et le Pacifique, et l’étude l’état de fragilité de la banquise. Elle est désormais impliquée dans le sauvetage en mer. Ecologiste sur la liste de Daniel Cueff aux Régionales, elle rompt rapidement, lui reprochant d’avoir pactisé avec des forces hexagonales, quand elle veut défendre la nature en Bretagne, et sa culture. Depuis son retour, elle étudie la langue bretonne. Elle a publié plusieurs ouvrages sur ses expéditions. Elle a reçu en 2021 la Légion d’Honneur au titre du Ministère de la Marine.