IMMIGRÉS IRLANDAIS EN BRETAGNE (XVII)

14,00

NANTES • PAROISSE SAINT-NICOLAS.

Fuyant la colonisation anglaise impitoyable et les guerres, ce sont environ 35 000 Irlandais qui se sont installés sur le continent au long du XVIIe siècle.

Les  persécutions  et  confiscations  de  terres  durèrent  plus  d’une centaine d’années, époque pendant laquelle les Anglais accaparèrent  progressivement les meilleures terres, réduisant la population irlandaise  à  la  misère.  Et  malgré  l’importance  de  ces  événements,  il  est étonnant de constater que la population française et en particulier bretonne n’en a guère gardé le souvenir.

Alain Le Noac’h et Éamon Ó Ciosán, professeur d’université, nous font découvrir l’ampleur de cette migration en terre bretonne.

Après le tome I – une partie du Morbihan – et le tome II – une partie des  Côtes-d’Armor  –,  ce  troisième  volume  concerne  la  paroisse  de Saint-Nicolas à Nantes, au cours du XVIIe siècle.

Catégorie :