Les catholiques bretons dans la Grande Guerre

24,00

Extrait du journal de Jean Kerjean : « Dimanche 18 avril [1915]. 2e après Pâques. Aujourd’hui, nous avons eu une messe en plein air, derrière le château. L’abbé Robert, dans un sermon pathétique, nous inspire d’avoir confiance dans le Jésus de l’Eucharistie qui n’est pas le Dieu des Allemands tueurs de femmes, d’enfants, égorgeurs de curés, destructeurs d’églises, iconoclastes et même violateurs du St Sacrement ».

Ces quelques lignes d’un novice spiritain, originaire de Lambézellec, mobilisé comme brancardier, suffisent à rappeler à quel point la foi catholique a été instrumentalisée pendant la Grande Guerre. À l’occasion du centenaire, ce livre revient à nouveaux frais sur les questions religieuses, pratiques autant que théoriques, que le conflit a posées aux catholiques bretons. Il évoque les sources encore inégalement exploitées et les méthodes qui pourraient s’avérer fécondes pour en tirer parti. Il donne à penser sur quelques récits exemplaires de l’expérience du front. Il évoque plusieurs aspects de la vie à l’arrière. Il aborde enfin les enjeux de mémoire et les traces patrimoniales de 14-18.

Il s’agit d’un ouvrage collectif.

Catégorie :