Les noms qui ont fait l’Histoire de Bretagne

Nom : ROPARTZ (Joseph-Guy)
Biographie :

 ROPARTZ (Joseph-Guy)
1854 Guingamp - 1955 Lanloup
Compositeur
Fils d'un historien réputé* (cf. le suivant), il abandonne ses études de droit à Rennes pour la musique et la poésie. Il entre au Conservatoire national de Paris dans la classe de Massenet, puis de César Franck, et commence à composer, tirant son inspiration musicale de la Bretagne, comme dans Pêcheur d'Islande (1889) et A Marie endormie C1890) ; il devient en 1894 directeur du Conservatoire et de la Société des concerts de Nancy. A cette place, il effectue un travail important de diffusion de la musique française et de création, avec 4 symphonies, des sonates pour piano et pour violoncelle, un trio à cordes, des mélodies et de nombreuses pièces pour piano, orgue et chœurs... En 1919, il continue avec le même succès à Strasbourg. C'est là qu'il écrit son ballet Nocturne et son quintette Prélude, Marine et Chansons en mémoire de la Bretagne. Sa retraite en 1929 le ramène avec joie en Bretagne, à Lanloup, où il compose quelques-uns de ses plus beaux chefs-d'œuvre, comme sa 5e Symphonie, ses Pastorales et son émouvant Requiem (1939). Elu membre de l'Institut (1949), commandeur de la Légion d'honneur, il devient aveugle, mais continue cependant de donner jusqu'à sa mort des conseils aux professeurs de l'école de musique de Saint-Brieuc. (ESL).
Villes : Guingamp, Saint-Brieuc, Lanloup, Plouha, Paimpol, Vannes, Rennes. (21 rues).