Gwyn GRIFFITHS



Grand ambassadeur de la Bretagne et fin connaisseur de sa culture (langue, histoire, pays, littérature, musique, âme…), au fil d’une quarantaine de séjours en Bretagne, il la connaît mieux que bien des Bretons !

Le gallois est sa première langue et, associé à son métier de journaliste, cela se traduit par de multiples contributions à des revues et hebdos en gallois puis son appartenance à BBC Cymru.

Cela génère en outre une impressionnante bibliographie, tant sur la Bretagne  que le Pays de Galles. Délégué du Pays de Galles au Comité international de sauvegarde de la langue bretonne (ICDBL, dont l’herminée Lois Kuter est la secrétaire), il est également correspondant  de l’Agence  Bretagne Presse (57 articles depuis 2008), dirigée par un autre herminé, Philippe Argouarc’h.

Il est impossible d’énumérer – sinon même de choisir – ses actions en direction de la Bretagne : expositions, création de la maison des Johnnies et nombreux ouvrages sur ce sujet, anthologie de la littérature bretonne : The turn of the Ermine (2006), jumelage Trignac/Pontypridd, etc…

Gwyn Griffiths est décédé en 2018, il avait reçu son collier de l’Hermine à titre posthume cette même année à Lorient.

Retour à la liste

Les derniers Herminés